CCBF

Assises 2023 de la CCBF Voir la version PDF

par
Vendredi 27 octobre 2023 — Dernier ajout vendredi 7 juin 2024
0 vote

Le thème : Baptisés, citoyens dans l’Église comme dans la société.

Logo des Assises 2023

Retour Sommaire

Les vidéos

Retour Sommaire

Intervention de Pascal Wintzer, évêque de Poitiers

Retour Sommaire

Intervention d’Yves-Marie Blanchard pour son livre Contre le cléricalisme, retour à l’évangile

Retour Sommaire

Intervention de Jean-François Bouthors

Retour Sommaire

Intervention de Guy-Pierre Legrand

Retour Sommaire

Communiqué de presse de clôture des Assises 2023 de la Conférence des baptisé.e.s

Les Assises 2023 de la Conférence Catholique des Baptisés Francophones intitulées Baptisés, citoyens dans l’Église comme dans la société ont prouvé la cohérence de son approche concrète et son souci de l’avenir. Aussi sont-elles déjà un vrai succès ! Les intervenants, par solides arguments rationnels, ont pointé l’inexactitude de la formule répétée à l’envi « l’Église n’est pas une démocratie » en y apportant toutes les nuances nécessaires, utiles pour avancer. Parmi ces nuances, si le dernier mot reviendra bien au pape, le Synode romain par exemple, comporte des mécanismes démocratiques.

L’archevêque de Poitiers, Pascal Wintzer, qui a passé une grande partie de la journée avec nous, a partagé certaines de ses réflexions et rappelé que l’Église doit s’interroger, s’inscrire en son lieu et en son temps : l’Église triomphante du 19e siècle n’est pas le mètre étalon pour les siècles des siècles. Yves-Marie Blanchard, prêtre et exégète, qui a reçu le prix des lecteurs de la CCBF [1], a pointé les écarts importants entre les traductions du Nouveau Testament en vigueur et les textes originaux ; y remédier contribuerait puissamment à dépasser ce qui est infondé. Guy Legrand, spécialiste du droit des institutions, et Jean-François Bouthors, journaliste et essayiste particulièrement pertinent en matière de démocratie, ont exposé les principes qui régissent les institutions et la citoyenneté afin d’envisager et stimuler les adaptions utiles aux structures ecclésiales : des écarts trop grands ne servent ni l’Église, ni la citoyenneté. En période de synode, tout cela est précieux…

La recherche de cohérence entre la parole et les actes contribue à construire une bénéfique unification tant collective que personnelle, sans laquelle il n’est pas de témoignage crédible. À la CCBF, nous sommes tous des baptisés et des citoyens conscients de l’incohérence ç soutenir ce qui va à l’encontre des principes démocratiques, tout en prônant les évangiles. Notre document Plaidoyer pour une Église en dialogue met en exergue ce qui existe, depuis longtemps, dans les textes et le droit canon. Pourtant cela est encore à mettre en œuvre, ici et maintenant, pour changer l’atmosphère ecclésiale et poser tranquillement les bases d’un fonctionnement synodal dans chaque diocèse. Quand le cléricalisme prime sur la culture synodale, c’est aux chrétiens de créer des communautés pour vivre une autre manière de faire Église : si rien ne change, ce dernier terme sera inéluctable. Il est donc urgent de prendre en compte l’ensemble des baptisés en tenant compte de leur poids réel.

Au cours de ces Assises, un archevêque, des prêtres, des laïcs ont rendu tangible ce qui devrait être l’ordinaire des baptisés : se parler naturellement, en frères et sœurs, et apprendre les uns des autres. Un grand merci aux journalistes qui nous ont suivis en présentiel ou en distanciel.

La gouvernance, le synode en cours, ce qui viendra de l’actualité, des différents groupes locaux de notre réseau et de notre nouveau conseil d’administration feront de cette nouvelle année un temps de grande productivité. Dans l’Église, les membres de la CCBT, baptisés et citoyens, ne se servent pas, ils servent ; leur slogan, Ni partir, ni se taire, est au cœur même du principe d’altérité !

La Conférence des baptisé.e.s
Retour Sommaire

Sujets abordés

  • « Un point de vue de baptisé et d’évêque : quelle Église dégagée des abus ? » avec Mgr Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers.
  • « Les enjeux de la démocratie » avec Jean-François Bouthors [2]
  • « Toutes et tous, disciples apôtres, selon l’évangile » avec Yves-Marie Blanchard.
  • « Quelles institutions pour vivre ensemble ? La nécessaire régulation des pouvoirs » avec Guy-Pierre Legrand.
  • Temps de travail collaboratif en plénière sur le thème « Ouvrir des perspectives » avec Nicolas de Brémond d’Ars et Paule Zellitch
  • Temps d’échange convivial autour du développement des groupes CCBF.

Retour Sommaire

[1Yves-Marie. Blanchard, Contre le cléricalisme, retour à l’Évangile, éd. Salvator, 2023.

[2A remplacé « L’aplatissement du monde. La crise de la culture et l’empire des normes » avec Olivier Roy qui n’a pas pu avoir lieu à cause d’un problème technique.

Documents à télécharger

Dans la même rubrique…

Revenir en haut