Articles intéressants

La séparation entre juifs et chrétiens à la fin du premier siècle : circonstances historiques et raisons théologiques Voir la version PDF

Article proposé par Edith Pérennès
Lundi 25 septembre 2023 — Dernier ajout mardi 26 septembre 2023
0 vote

Christian Grappe [1] revient ici sur la séparation entre juifs et chrétiens à la fin du premier siècle. Il insiste sur l’importance que revêtirent, dans ce processus, la chute de Jérusalem et la ruine du Temple en l’an 70 de notre ère, ainsi que la réorganisation du judaïsme qui en résulta. Il évoque quelques exemples de réactions chrétiennes à la situation nouvelle, puis traite des raisons théologiques de la rupture. Elles résident, selon lui, dans une compréhension renouvelée, et initiée par Jésus dans sa prédication et dans son action, des modalités de la communion avec Dieu.

Christian Grappe, dans Études théologiques et religieuses 2005/3 (Tome 80), pages 327 à 345

[1Christian Grappe est professeur de Nouveau Testament à la Faculté de Théologie Protestante de l’Université Marc-Bloch à Strasbourg. L’article est issu d’une conférence donnée dans le cadre de deux cercles de l’Amitié judéo-chrétienne, successivement à Mulhouse et à Strasbourg. Le ton de l’exposé a été conservé et l’appareil de notes volontairement réduit.

Voir en ligne : Lire l’article sur le site d’origine

Documents à télécharger

Dans la même rubrique…

Revenir en haut