CCB-Armor

Notre contribution au Synode 2024 Voir la version PDF

Rencontre CCB-Armor du samedi 23 mars 2024
Samedi 30 mars 2024 — Dernier ajout mardi 9 avril 2024
0 vote

Le 23 mars 2024, quinze personnes se sont réunies à Ty Santez-Anna, à Ploumagoar, pour réfléchir à la contribution de la CCB-Armor au Synode 2024.

Retour Sommaire

Gouvernance

Retour Sommaire

Paroisses

Retour Sommaire

Autorité

Les fidèles d’une paroisse devraient être consultés sur les sujets concernant la communauté et on devrait tenir compte de leur avis. L’autorité « de droit divin » d’un curé ne devra plus être acceptée.

  • ⇒ Le Code de Droit Canonique devra être modifié pour changer les rapports d’autorité dans les paroisses.
  • ⇒ Au moins une moitié des EAP devrait être élue par une assemblée paroissiale annuelle. L’autre moitié sera alors choisie selon les paroisses parmi les responsables de relais, de mouvements, services…
Retour Sommaire

Avenir et animation des paroisses

Les paroisses sont de plus en plus grandes avec de moins en moins de prêtres, d’où la perte de la proximité et l’épuisement des prêtres au final. De plus la pratique des célébrations de la Parole le dimanche (le jour du Seigneur !) dans les communautés locales est le plus souvent fortement déconseillée ou même interdite pour conserver le rôle du prêtre, pourtant de moins en moins présent. Une des conséquences est le découragement des communautés existantes et la désaffection des églises… certaines le sont déjà !
Il est aussi constaté que le covoiturage ne marche pas trop dans ce cas, d’où la nécessité de favoriser la proximité.
Chaque paroisse devrait être prise en charge par une communauté de croyants catholiques qui se choisissent entre eux et se répartissent les rôles, même si le curé reste président de droit. Actuellement la prégnance du modèle pyramidale empêche une bonne concertation horizontale entre équipes.

  • ⇒ Promouvoir et créer dans toutes les paroisses des équipes locales d’animation avec un responsable reconnu.
  • ⇒ Autoriser et promouvoir les Célébrations dominicales de la Parole dans les lieux isolés quand l’eucharistie n’est pas possible.
  • ⇒ Former dans chaque paroisse des personnes capables d’animer des célébrations dominicales de la Parole. Cela suppose que des laïcs hommes ou femmes seront aussi en mesure de commenter la parole [1].
  • ⇒ Pour éviter une dérive sectaire possible, être attentif à la communion de ces équipes locales d’animation : coordination, rencontres régulières… et ne pas oublier de faire jouer les mandats [2]
  • ⇒ La fonction de délégués pastoraux devrait être davantage reconnue, ne serait-ce que par une rencontre avec l’évêque qui réunit bien les prêtres, les diacres, les religieuse et religieux…
Retour Sommaire

Égalité hommes-femmes

Retour Sommaire

Égalité des baptisés

Une traduction erronée (et antique !) du chapitre 2 de la Genèse [3] fait naître la femme après l’homme avec une côte d’Adam alors que c’est un être asexué qui est séparé en deux par Dieu, ce qui fait naître l’Homme et la Femme en même temps (ce qui est le cas dans le chapitre 1). La reconnaissance de cette égalité était pourtant attendue lors du Synode sur l’Amazonie…

  • ⇒ Relire et réinterpréter les chapitres 1 et 2 de la Genèse sur laquelle l’inégalité homme-femme est bâtie de façon structurelle.
Retour Sommaire

Ecclésiologie

Retour Sommaire

Ministères

Retour Sommaire

Diaconat féminin

C’est une réforme très attendue par la majorité du peuple de Dieu qui ne comprend pas que la moitié de l’humanité soit laissée à l’écart.

  • ⇒ Décider la réapparition du diaconat permanent féminin sur la base du diaconat actuellement masculin : l’homme et les femme sont égaux de ce côté, tous les deux étant « prêtres, prophètes et rois ».
Retour Sommaire

Clercs

Au départ, cette remarque fait suite à une réflexion sur le manque de plus en plus important de vocations presbytérales.

  • ⇒ Sur le long terme, redéfinir les rôles des évêques, prêtres et diacres au regard du sacerdoce commun des fidèles.
Retour Sommaire

Liturgie

Retour Sommaire

Servantes d’assemblées

Une pseudo-ecclésiologie est en train de se mettre en place, très éloignée de la réflexion de Vatican II [4] qui veut que le chœur de l’Église soit la copie du Saint des Saints du Sanctuaire de Jérusalem interdit aux non clercs et surtout aux femmes !

  • ⇒ Statuer définitivement et officiellement sur cette séparation sexuée des rôles dans la liturgie avec l’abandon des « servantes d’assemblée » et la reconnaissance que les filles ont toutes les capacités pour être servantes d’autel comme cela se passe d’ailleurs dans de nombreuses paroisses.
Retour Sommaire

Lectrices et acolytes

Décision du pape François du 11 janvier 2021.

  • ⇒ Mettre en œuvre cette réforme qui permet aux femmes de lire les lectures (ce qui se fait déjà !) et d’être présentes à l’autel. Cela permettrait aussi aux femmes de faire des homélies (voir point sur ce sujet).
Retour Sommaire

Eucharistie

Le problème de la raréfaction des prêtres fait que l’eucharistie devient presque un luxe, avec des fréquences parfois d’une fois par trimestre et parfois totalement absente de certains relais paroissiaux autrefois des paroisses. C’est incompatible avec le fait qu’elle soit la source et le sommet de la vie chrétienne. Dans le rapport de synthèse de la xvie Assemblée Générale du Synode des Évêques nous lisons :
- « Rien ne montre mieux que l’Eucharistie que l’harmonie créée par l’Esprit n’est pas l’uniformité et que tout don ecclésial est destiné à l’édification commune. » (page 9).
- « Si l’Eucharistie façonne la synodalité, le premier pas est d’honorer sa grâce avec un style de célébration qui soit à la hauteur de ce don… » (page 10).
- « La liturgie célébrée avec authenticité est l’école première et fondamentale de l’identité du disciple et de la fraternité. » (page 10).

  • ⇒ Vu la centralité de ce don pour la vie des chrétiens, il nous semble urgent d’interroger le monopole des prêtres sur la présidence de la célébration de l’Eucharistie, don de Jésus- Christ.
Retour Sommaire

Homélies

Le fait que les homélies ne puissent être faites que par des clercs, prêtres ou diacres devient de plus insupportable à une époque ou de plus en plus en plus de laïcs sont formés théologiquement et que de plus en plus on assiste à des homélies très conservatrices pour ne pas dire plus, qui ne correspondent pas à la demande et ne nourrissent pas les assemblées.

  • ⇒ Faire évoluer la Code de Droit Canonique sur le droit à l’homélie par des laïcs, ce que permet avec des restrictions le canon 766.
  • ⇒ Des hommes et des femmes formées à cet effet [5] devraient avoir le droit officiellement de faire des homélies lors des eucharisties.
Retour Sommaire

Célébrations pénitentielles

Un grand nombre de dérives dans l’Église ont été commises durant des accompagnements ou des confessions.

  • ⇒ Ré-autoriser les célébrations pénitentielles avec absolution collective.
Retour Sommaire

Autres domaines

Retour Sommaire

Œcuménisme

Retour Sommaire

Intercommunion

La pasteure EPUF [6] de Perros-Guirec invite ous ceux et celles qui croient que Jésus Christ est notre Sauveur et qui le souhaitent à venir communier pendant la célébration de la Sainte Cène. Dans l’EPUF, les Luthériens reconnaissent la présence réelle du Christ dans l’hostie pendant la durée culte.

  • ⇒ Demander à ce que l’intercommunion soit possible aussi dans l’Église catholique.
Retour Sommaire

Abus sexuels

Retour Sommaire

Accueil des plaignant(e)s

Suite au refus d’un prêtre qui a refusé l’accès à la cellule d’écoute diocésaine à une personne ayant travaillé avec un autre prêtre mis en cause dans des cas d’abus.

  • ⇒ Garder la cellule d’écoute ouverte et accessible, former les prêtres à l’écoute quelle que soit la personne qui interpelle.
  • ⇒ Éviter la tentation de vouloir tourner la page sans prendre le temps de guérir les blessures et rassurer ceux qui sont inquiets sur l’existence d’une véritable conversion des structures et des personnes ayant des positions d’autorité dans l’Église.
Retour Sommaire

CIASE

  • ⇒ Faire du forcing pour que la CIASE soit enfin reçue au Vatican, il n’est jamais trop tard !
Retour Sommaire

Ont participé à cette réflexion

NomPrénomCourriel
Cogneau Monique alcomon chez netcourrier.com
Garoche Maryvonne mary.garoche chez laposte.net
Giovanni Irène Irene.giovanni chez wanadoo.fr
Giron Marie-Anne mariesklerder chez orange.fr
Giron Philippe philippe.giron chez orange.fr
Grellard Dominique dominique.grellard chez laposte.net
Grellard Pierre pierre.grellard chez laposte.net
Le Minter Monique mleminter chez wanadoo.fr
Le Troquer Elisabeth elitroquer chez gmail.com
Maucuit Pascale pascale.maucuit chez gmail.com
Poullain Arlette arlette.poullain chez laposte.net
Poullain Jean-Michel jeanmichelpoullain chez sfr.fr
Saliou Chantal chantal.saliou2 chez orange.fr
Tanguy Jean-Michel jean.tanguy chez netcourrier.com
Tanguy Marie-Noëlle marienoelle.tanguy chez laposte.net

Retour Sommaire

[1Selon la Première Lettre de Pierre 3, 15b-16a.

[2On parle chez nous du syndrome de la bernique accrochée à son rocher pour les personnes qui ne savent pas partir !

[3Genèse 2, 21-22.

[4Surtout la constitution Sacro Sanctum Concilium.

[5Dans le diocèse de Saint-Brieuc une équipe SOH est en cours de formation à ce sujet, elle devrait être opérationnelle en septembre 2024, mais la formation des laïcs (guides de funérailles et guides de la prière) sera assurée dans un 2e temps.

[6EPUF : Église Protestante Unie de France. Elle est la principale Église protestante en France. Elle est issue de l’union de l’Église réformée de France et de l’Église évangélique luthérienne de France.

Documents à télécharger

Dans la même rubrique…

Revenir en haut